Histoire

Garatenborda, ou Borde de Monsieur Garat en basque, fait partie des plus vieilles fermes du village d’Arcangues. La « borde » désigne une petite ferme, une métairie, qui, installée aux abords immédiats d’une seigneurie, fournissait le Maître en produits fermiers et agricoles. N’oublions pas qu’Arcangues est entre autres connu pour son château et sa lignée de Marquis.

Éponyme de la Villa Garatenborda et du chemin qui permet d’y accéder, la borde d’antan était constituée de quatre murs très épais, d’un étage accessible par une échelle, d’une toute petite fenêtre qui existe encore côté Sud, d’une porte côté Ouest qui aujourd’hui permet d’accéder à la cuisine ainsi qu’à la chambre du bas et d’une ouverture côté Est qui a été transformée en fenêtre.

Dans les années 1960, le Docteur André Vital, à l’époque l’un des deux principaux accoucheurs de la région, et son épouse Annie, parents de l’actuelle propriétaire des lieux, le Docteur Frédérique Vital Petit, acquièrent la propriété. Pour la petite histoire, les poutres étaient alors peintes en rose bonbon. L’agriculteur leur avait alors expliqué que cette couleur plaisait beaucoup aux vaches et que c’était excellent pour leur bien-être. Eh oui ! Les animaux vivaient en bas avec le fourrage et les hommes à l’étage.

En quelques années, le corps de ferme principal a été agrandi jusqu’à avoir le volume actuel. La forte épaisseur des murs fait que l’intérieur est, été comme hiver, toujours tempéré. Il fait bon y vivre. En 1973, comme l’atteste la pierre incluse dans le fronton, la construction est achevée.

En 2019, les propriétaires actuels des lieux ont réalisé d’importants travaux de rénovation. Aussi bien les extérieurs que les intérieurs ont particulièrement été soignés. Tous les matériaux et produits utilisés sont de grande qualité (carrelages, sanitaires, literie, lingerie…).

C’est en juillet 2021 que sera louée pour la toute première fois cette propriété.

Telle est l’histoire de la Villa Garatenborda.

Close